Participer et aider

Votre contribution est précieuse! Faites vous aussi un geste pour la protection des abeilles: parrainez une ruche ou appliquez des méthodes de jardinage favorables aux abeilles afin de préserver leur habitat naturel. Participez aussi aux nombreuses actions de Coop.

Mon jardin a le bourdon

Créez en toute simplicité un petit coin de paradis pour les abeilles dans votre jardin ou sur votre balcon! Les abeilles apprécient la variété. Avec un peu plus de biodiversité dans vos jardinières ou vos massifs de fleurs, vous aidez déjà ces formidables travailleuses. Quelles sont les plantes adaptées? Comment créer un paradis floral durable? Quels sont les autres points à retenir pour jardiner tout en protégeant les abeilles? Pour en savoir plus, consultez les conseils de Coop pour le jardin.

La Suisse accueille une grande diversité d’abeilles: on recense plus de 600 espèces d’abeilles sauvages dont les bourdons. En un éclair, elles fondent sur les pétales puis glissent habilement telles des acrobates jusqu’à l’intérieur de la fleur pour accéder au nectar et au pollen. La trompe plonge dans le délicieux nectar. Le pollen s’accroche à leurs poils très fi ns ou s’éparpille habilement sur leurs pattes et leur ventre. À peine rassasiée, l’abeille s’envole vers sa prochaine fleur ou regagne la ruche où elle dépose le pollen dans les cellules de couvain.

Ces vols de fleur en fleur nous offrent les baies, les fruits et légumes, le chocolat et le café, ainsi que des graines qui donneront les végétaux de demain… L’ensemble de notre écosystème dépend de ces insectes pollinisateurs. Nous pouvons les aider en leur créant un véritable petit paradis. Grâce à ces astuces (et d’autres encore sur notre site: www.cooperation.ch/abeilles), vos balcons et jardins bourdonneront joyeusement!

Et n’ayez pas peur, les abeilles sauvages sont pacifi ques. De plus, comme elles ne sont pas a irées par le sucré, vous pourrez installer leur habitat près de votre table!

Deborah Millett, présidente de wildBee.ch

Conseils pour jardiner tout en protégeant les abeilles

1. Utilisez des plantes sauvages indigènes

Les abeilles ont besoin d’une nourriture abondante afin de collecter suffisamment de pollen et de nectar. Les plantes sauvages indigènes sont particulièrement précieuses, même si votre jardin est tout petit. Des pots ou caissettes disposés sur le rebord de la fenêtre, à l’entrée de la maison ou sur la terrasse: tout pourra leur servir de garde-manger… Il est préférable d’éviter les fleurs doubles (à nombreux pétales) car elles n’offrent pas de nourriture aux abeilles.

2. Des floraisons toute l’année

L’idéal est de maintenir une offre constante de plantes fleurissant tout au long de l’année. On opte pour le tussilage au printemps, puis la camomille ou les centaurées. En automne, on se tourne vers les asters. Pour les labiacées, on commence par la sauge des prés, on enchaîne avec la marjolaine et l’épiaire, puis avec les menthes. Des plantes comme la pâquerette, la consoude ou le lamier fleurissent quasiment toute l’année.

3. Prévoyez une caisse à sable

Beaucoup d’abeilles apprécient les sols maigres. Remplissez une jardinière avec du sable et une petite quantité de terre et plantez-y quelques fleurs. Avec un peu de chance, le substrat renfermera une abeille sauvage. Vous pourrez l’observer en train de creuser une galerie avec ses pattes et aménager les couvains dans la terre.

4. Achetez bio

Soutenir une agriculture durable, biologique et diversifiée est l’un des moyens les plus efficaces pour aider les abeilles. Fiez-vous aux labels figurant sur les produits et soutenez un mode de production respectueux des abeilles.

5. Habitat des abeilles sauvages

Les abeilles comptent autant d’espèces que d’habitats. Les parois rocheuses ou les terrains pauvres en végétation mais bien ensoleillés offrent les conditions d’habitat idéales, la plupart des espèces nichant dans le sol. D’autres élisent domicile dans des fagots de tiges creuses que l’on peut fabriquer en attachant des tiges ligneuses de ronces, de chardons ou de roses au balcon ou à la barrière du jardin. D’autres espèces nichent dans le bois mort; conservez donc vos arbres en fin de vie. Les fissures dans les murs de pierres sèches ou les anciens puits feront aussi l’affaire.

6. Aidez la nidification artificielle

Les abris (ou hôtels) pour abeilles sauvages ont toujours plus de succès. Ils permettent de bien observer les abeilles sauvages, ce que les enfants apprécieront. On peut les construire ou les acheter. Mais ils n’attirent les abeilles que s’ils offrent la bonne alimentation!